2018 - 17e congrès de l'institut International de Sociocritique (IIS) : La Représentation

Du 20 juin 2018 au 22 juin 2018
Montpellier Saint-Charles

LA  REPRÉSENTATION  - XVII°  CONGRÈS  DE  L'INSTITUT  INTERNATIONAL  DE  SOCIOCRITIQUE  (IIS)

                                                       INSTITUT INTERNATIONAL DE SOCIOCRITIQUE - INSTITUT DE RECHERCHE INTERSITE EN ETUDES CULTURELLES

 

Programme (en pdf)

Résumés des communications.pdf

Affiche.pdf  (Affiche conçue par Martin Sampedro, artiste photographe. https://www.martinsampedro.com/ . Avec tous nos remerciements).

 

 

Informations

Argumentaire:                                                                                                                        LA REPRÉSENTATION

 

                               INSTITUT INTERNATIONAL DE SOCIOCRITIQUE   -   INSTITUT DE RECHERCHE INTERSITE D ETUDES CULTURELLES

 

                                                               

 

L’Institut de Recherches en Études Culturelles de l’Université Paul-Valéry- Montpellier III (IRIEC, EA740) et l’Institut International de Sociocritique (IIS) organisent les 20, 21 et 22 juin 2018 le XVIIe Congrès de l’Institut International de Sociocritique. Les travaux porteront sur la notion de représentation.

 

Argumentaire: La Représentation.  Le mot et la chose

La problématique de la représentation est au centre des champs disciplinaires de toutes les sciences humaines et sociales, de façon le plus souvent implicite, et cette omniprésence nous fait parfois oublier qu’il s’agit d’une notion dont la définition, le statut et la fonction sont soumis aux fluctuations de l’Histoire. Il s’agira donc d’examiner comment cette évolution est repérable dans le cadre des dispositifs théoriques et méthodologiques mis en place par la sociocritique. Ce qui nous intéresse en effet c’est l’écart entre ce que cette notion a pu recouvrir au fil du temps et ce qu’elle recouvre de nos jours ainsi que l’explication qu’on peut donner de ces écarts ou de ces ruptures éventuelles.

Quelques points de ruptures – Quelques repères dans cette évolution :

À l’époque classique, le changement d’épistémès (organisées autour de la ressemblance / autour de la différence) analysé par Michel Foucault, dans Les mots et les choses;

Au début du XXe siècle, l’irruption du non-figuratif qui transcrit la radicale remise en cause de ce que l’on entend jusque là par vision [vision vs perception] (Edmond Cros, « El campo cultural de la segunda mitad del siglo XIX (Freud, Saussure, Poética, Pintura abstracta) y su articulación con la Historia», 2010, https://www.sociocritique.fr/?El-campo-cultural-de-la-segunda-mitad-del- … );

On pourra convoquer le rôle de la représentation, chez Freud, dans l’accès au langage, et plus tard, chez Lacan dans sa conception des trois ordres (le réel, la réalité et le symbolique) ; chez Castoriadis, dans sa conception de l’imaginaire social (L’Institution imaginaire de la société, Paris, Seuil, 1975 ; Pierre Popovic, Imaginaire social et folie littéraire. Le Second Empire de Paulin Gagne, Presses de l’Université de Montréal, Collection Socius, 2008);

On s’interrogera aussi opportunément sur les apports des Etudes culturelles et de l’Histoire culturelle à l’histoire des représentations et plus encore à la prise en compte des représentations des acteurs dans l’analyse des faits de culture ( Roger Chartier, « Le monde comme représentation» in: Annales. Économies, Sociétés, Civilisations. 44ᵉ année, N. 6, 1989. pp. 1505-1520);

À l’époque du virtuel, on s’interrogera sur son statut

dans les discours politiques, publicitaires, télévisuels (Jesus Requena, El discurso televisivo: espectáculo de la posmodernidad, Madrid, Cátedra, 1992),

dans les nouveaux modes de communication sur l’internet (Pablo Marín Escudero, Fausto en la nube. Sociocrítica del capitalismo tecnomágico, Madrid, Verbum, 2016, https://www.sociocritique.fr/?MARIN-ESCUDERO-Pablo-2016-Fausto-en-la-nub … ),

ou encore dans la nouvelle économie psychique qu’évoque Annie Bussière en se référant entre autres à Melman (« La crise du symbolique et la nouvelle économie psychique », https://www.sociocritique.fr/?La-crise-du-symbolique-et-la-nouvelle-econ …  ; Charles Melman, L’homme sans gravité, Paris, Denoël, folio essais, 2005).

Ces quelques références et repères, loin d’être exhaustifs, ne sont donnés que pour illustrer ce qui était dit plus haut du processus évolutif qui caractérise cette notion. Les communications aborderont soit la dimension épistémologique du questionnement, soit la façon dont la représentation fonctionne dans des textes, ou dans des documents historiques qui seront proposés à l’analyse dans cette perspective. Les débats permettront d’articuler les communications les unes avec les autres avant de faire l’objet d’une proposition de conclusion, en termes de bilan, lors de la dernière séance du Congrès.